• alt-icon
  • alt-icon
  • alt-icon
  • alt-icon
  • alt-icon

| La maison Deyrolle

46, rue du Bac - 75007 Paris
+33 (0)1 42 22 30 07

Contact Presse :
andrea.losi@deyrolle.fr

| Horaires d'ouverture

Lundi 10h - 13h et 14h - 19h
Du mardi au samedi 10h - 19h 

| Comment venir chez Deyrolle

Métro ligne 12 : Rue du Bac 
Bus : 84, 63, 69, 68, 94 et 83

 

Le prix Deyrolle - Salon des Beaux Arts

La Société Nationale des Beaux Arts est une association reconnue d'utilité publique, qui organise chaque année, depuis 1861, un salon artistique. Elle fut créée par un comité composé notamment d’artistes tels que Théophile Gautier, Eugène Delacroix ou encore Gustave Courbet qui souhaitaient rompre avec le Salon officiel, afin de rendre l’art moins dépendant des commandes publiques et apprendre aux artistes à faire eux-mêmes leurs affaires. 

À travers le Prix Deyrolle, nous sommes est fier partenaire de la Société Nationale des Beaux Arts dans le cadre du Salon des Beaux Arts 2019, premier salon artistique historique à dédier une section à la Nature. Le jury du Prix Deyrolle s’intéresse à tout artiste engagé travaillant autour de la nature.

Les deux lauréats du Prix Deyrolle 2019 sont :

- Vincent Munier, photographe engagé dans la conservation de la nature depuis le début des années 1990, remporte le 1er Prix Deyrolle avec son œuvre « Apparition », saisissante, délicate et émouvante. Lauréat du premier prix, Vincent Munier pourra exposer temporairement ses œuvres chez Deyrolle, temple de l’observation du vivant.

- Emilie Biens est la lauréate du 2nd Prix Deyrolle avec son œuvre « At spes non Fracta » (Mais tout espoir n'est pas perdu), ode graphique à la contemplation et transmission. La talentueuse artiste exposera quant à elle une œuvre chez Deyrolle pour une durée de deux mois.

Les Chroniques de Deyrolle

NOUVEAUTE !

Deyrolle partage sa curiosité et son regard scientifique dans « Les Chroniques de Deyrolle », sur des sujets choisis, des actualités, ou bien les savoir-faire de la maison.  Après presque 200 ans d'observation et de transmission, nous prenons la plume pour vous faire (re)découvrir l'univers deyrollien à travers un billet court à paraître chaque mois sur notre site et nos réseaux sociaux !

Le rendez-vous est pris... !

Cliquez ici pour lire les articles !

 

 

  

Chez Deyrolle du 5 au 22 novembre 2014 - PROLONGATIONS !

Dans une atmosphère de cabinet de curiosités, DEYROLLE, temple de la taxidermie, présente le travail photographique d'Alain Fouray qui revisite le mode de représentation habituel d'une fascinante collection d'oiseaux naturalisés. Entre abstraction et figuration, le photographe "réincarne l'oiseau" par un cadrage resserré sur le corps et interroge sur la perception de l'image et sur « l'objet de contemplation ». Il donne à voir cette alchimie à la fois magique et sensuelle de l'habit et de la plume.

« Alain Fouray, le beau et le bizarre.
Comme il en est de la madeleine de Proust dont l'odeur et la saveur restent encore longtemps après qu'on l'a oubliée, il est des lieux de l'enfance qui marquent à jamais la mémoire. Mieux : à travers le souvenir desquels on se constitue, sans toujours le mesurer, ni en prévoir le possible rebond. Pour Alain Fouray, qui a grandi à Rouen, le museum d'histoires naturelles est ce lieu de mémoire où, enfant, il déambulait à la découverte émerveillée des beautés de la nature. De retour sur place, le photographe qu'il est devenu a marqué le pas devant l'extraordinaire collection d'oiseaux naturalisés que recèle l'institution normande. Est-ce le souvenir qu'il en avait gardé qui l'a irrésistiblement entraîné à vouloir fixer sur la pellicule les jeux de lumière et les effets de texture de leur plumage ou a-t-il mesuré seulement aujourd'hui combien ceux-ci étaient un sujet particulièrement adapté à l'exercice photographique ? Peu importe, en vérité, car les images qu'il en a tirées sont fortes tout à la fois d'une présence objective et d'un paraître indicible. Face à ses oeuvres, le regard est immédiatement attiré par ce qu'elles offrent à voir d'une image surprenante, voire déroutante, qui nous semble familière mais qui n'en est pas moins étrange. La façon qu'il a choisi de cadrer chacun de ses modèles par un plan resserré sur leur corps, sans rien laisser voir ni de leur tête, ni de leurs pattes les verse à l'ordre d'une énigme. Rien n'y est révélé que leur gorge, leur poitrine et leur abdomen en un tout unifié par leur plumage ; aussi les photographies d'Alain Fouray mettent-elles l'accent pour l'essentiel sur la rondeur ventrue de ses sujets. Elles leur confèrent quelque chose d'une ampleur formelle qui semble vouloir sortir du cadre et qui en excède le caractère d'objet. Du même coup, les jeux en gros plan de matière et de couleurs du plumage de chacun des volatiles instruisent les termes d'une picturalité qui invite le regard à s'y plonger. » Philippe Piguet – historien et critique d'art

L'exposition « PANACHE » du photographe Alain Fouray présente plus de 35 photographies réalisées au muséum de Rouen. A cette occasion, un livre de 112 pages est édité avec la collaboration du papetier FEDRIGONI France et de FOT imprimeurs.


ALAIN FOURAY, né à Rouen en 1952, vit et travaille à Paris Photographe pour les grands travaux, l'architecture et la publicité, Alain Fouray se recentre ensuite sur des recherches plus personnelles qui feront l'objet d'expositions dont : Les fenêtres nous guettent, photothèque-galerie BULLOZ/Paris ; Lumières d'août, Mont Dauphin Fort (édition du « Double Page n° 36 ») ; Le voyage des immortels, muséum de Rouen ; UN-VISIBLE, Musée Maillol/Paris ; re-cyclages, galerie CINKO/Paris. Directeur artistique et co-dirigeant avec son épouse de l'agence Avantgarde, dédiée à la communication institutionnelle et culturelle, il intervient pour le ministère de la Culture, le Centre national des arts plastiques, la RMN, le musée du Luxembourg, Hachette, Universcience, l'Institut Pasteur... Aujourd'hui, son travail photographique s'intéresse particulièrement au dialogue permanent entre l'homme, l'animal, la matière et le signe, comme en témoignent ses derniers livres UN-VISIBLE, re-cyclages et Panache qui s'inscrivent pleinement dans cette démarche.

CONTACT PRESSE
Agence CommuniClaire
Claire de La Villemarqué
06 67 68 29 01
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Visuels disponibles sur demande