Les planches anciennes

Tout commence vers 1871 lorsque Émile Deyrolle donne un essor très important à l'entreprise en développant notamment l'édition de planches murales colorées, publiées sous le nom de « Musée scolaire Deyrolle ». Destinées à différentes classes, des primaires aux secondaires, puis universitaires, elles ont alors pour vocation d'enseigner les « leçons de choses » aux plus petits, mais aussi la botanique, la zoologie, l'entomologie, la géographie, l'anatomie humaine, l'instruction civique, la physique, la chimie, la géologie, la minéralogie, la biologie...

INST221

Dès les années 1870, plusieurs centaines de sujets sont déjà traités et l'État devient le principal client de la Maison. Deyrolle devient alors le 1er fournisseur de l'Instruction publique et équipe les écoles de ses planches pédagogiques. Cette activité d'éditeur prendra chaque année, avec Émile Deyrolle, de plus en plus d'importance et la création de nouvelles planches didactiques se poursuit. Ces planches traverseront même les frontières et seront notamment traduites en espagnol, portugais et arabe.

Emile Deyrolle disait : "L'Éducation par les yeux est celle qui fatigue le moins l'intelligence, mais cette éducation ne peut avoir de bons résultats que si les idées qui se gravent dans l'esprit de l'enfant sont d'une rigoureuse exactitude."

C'est ce principe de pédagogique par l'image cher à Deyrolle que cette institution n'a cessé de développer.