MIKI NAKAMURA - Mer et Mère

Exposition du 6 décembre 2017 au 20 janvier 2018

Artiste de la matière, la japonaise Miki Nakamura crée des œuvres avec des formes inspirées par la Nature et par sa culture japonaise : coquillages, méduses, coraux, elle balaye toutes ses idées pour amener cette matière à une quintessence de légèreté, de transparence et d’évanescence.

Travaillant avec les fibres de mûrier à papier (broussonetia papyrifera) cuites et blanchies, qu’elle fait venir d’Asie, elle utilise l’écorce avant que celle-ci ne soit battue pour la transformation en pâte à papier. L’artiste étire l’écorce du mûrier à papier, puis applique cette peau fibreuse et humide sur des moules qu’elle réalise ou sur des objets réels. Ainsi, certaines pièces sont réalisées sur des coquillages de chez Deyrolle : un travail de précision qui rappelle l’art des taxidermistes. La fibre utilisée est le liber de l’arbre, par où monte et descend la sève. Le travail de Miki Nakamura met en évidence ce réseau, connu des seuls spécialistes botanistes.

Blancheur et matière - parfois éclairés d’une lumière bleutée pour un clin d’œil à l’océan - captent la lumière révélant les reliefs et les ombres, magnifiant la finesse et la transparence.

Née le 1er juin 1974 à Hiroshima, Miki Nakamura vit et travaille en France depuis 2005. Elle a exposé dans plusieurs villes en France et en Europe, au Japon, et en Corée du Sud, et dans des institutions, des galeries d’art, des musées, et autres lieux empreints de spiritualité.

Avec cette exposition, Deyrolle maintient son lien étroit avec la Nature, la Mer et Mère de toutes choses.

Boutique en ligne

boutique