CODEX URBANUS - Bestiaire urbain

Exposition du 13 septembre au 22 octobre 2019

Le street art rentre chez Deyrolle ! Du 13 septembre au 22 octobre 2019, Deyrolle accueillera l'exposition Bestiaire Urbain de l'artiste Codex Urbanus.

Codex Urbanus est un street artist parisien qui dessine régulièrement, à la faveur de la nuit, un bestiaire d’animaux fantastiques directement sur les murs de Paris, et plus précisément de Montmartre. A ce jour, il aurait peint plus de 400 chimères sur les murs, qui sont toutes différentes les unes des autres. Partant du principe que le street art, et l’art tout court, est une forme de liberté, il tente de se libérer de toutes contraintes pour créer. Il ne fait donc aucune esquisse et ne cherche pas à faire une représentation parfaite de ses créatures, mais simplement à exprimer un imaginaire. Dans la rue, pour des raisons pratiques, il ne travaille qu’avec trois marqueurs à peintures gris, noir et blanc, et décide au dernier moment de la créature à représenter. Il la numérote selon un ordre qui lui est propre et lui donne un nom latin qui permet de l’identifier. L’aspect brut, presque enfantin de ces créatures fait écho aux enluminures médiévales faites par des moines qui n’avaient souvent pas vu les animaux -Lion, éléphant, dragon, licorne- ou encore à la bande dessinée. Qu’on les trouve tendres ou terrifiantes, les créatures du Codex Urbanus apportent une touche d’onirisme insolite dans les rues de la capitale.

Fasciné par le monde animal, et plus particulièrement par l’entomologie, c’est dès son plus jeune âge que l’artiste fréquente la boutique du 46 rue du bac. A partir de ses 5 ans, pour chacun de ses anniversaires, sa tante l’emmenait chez Deyrolle afin qu’il puisse choisir un insecte, se constituant ainsi une collection qu’il a toujours aujourd’hui et qui l’inspire toujours autant. La biodiversité s’inscrivant naturellement au coeur de son travail tout comme elle s’inscrit au coeur de l’activité de Deyrolle, et ayant développé une systématique fantastique qui lui est propre, c’est la réalisation d’un rêve d’enfant qu’il propose en s’invitant dans l’environnement féerique de la boutique, pour faire dialoguer ses chimères vandales avec les animaux naturalisés et l’ambiance unique de l’endroit.

En tant qu’artiste urbain il a été invité à plusieurs festivals et a pu intervenir dans différents endroits inattendus, tels que le Musée National Gustave Moreau pour l’exposition « Bestiaires Croisés » en 2016, l’Aquarium de Paris en 2017 pour l’exposition « Codex en Eaux Fantastiques » ou les égouts de Paris en 2018 pour « Légendes Souterraines ». Il est également l’auteur d’un essai sur l’origine et les contours du Street Art, « Pourquoi l’art est dans la rue ? », publié chez Critères Editions en 2018.

 

Boutique en ligne

boutique