VENDREDI 1er février, 5 heures du matin

Deyrolle sous les cendres

Mais Deyrolle va renaître...

Vendredi 1er février, à 5 heures du matin, un incendie a ravagé plusieurs salles du premier étage de la maison Deyrolle, cabinet de curiosités unique en Europe. Le feu s’est déclaré dans la salle d’entomologie, au fond de la boutique. 55 sapeurs pompiers et 14 engins, venus de sept casernes différentes, ont été mobilisés pour éteindre les flammes qui ont réduit en cendres les collections de papillons et d’insectes, ainsi qu’une grande partie des animaux naturalisés. Le feu a été maîtrisé vers 7 heures, mais les pompiers étaient toujours sur place en fin de soirée. Quatre d’entre eux ont été légérement blessés. Récit.

Devant le 46 rue du Bac, les passants ahuris fixent la façade de Deyrolle, noire de suie. Aux fenêtres du premier étage, un lama et un élan ont passé la tête par les trous béants, comme s’ils voulaient échapper à l’odeur tenace de fumée. Deyrolle a brûlé, dans la nuit de jeudi à vendredi. Personne n’ose vraiment y croire, mais le cabinet de curiosités connu dans le monde entier a bel et bien été ravagé par les flammes. Pour les équipes, l’heure est maintenant à la reconstruction.

La volonté de rebâtir

Malgré l’ambiance de désolation qui règne dans la boutique, le bilan n’est pas totalement alarmant. Seule la salle du fond, où s’est déclaré le feu (sans doute à cause d’un court circuit) est totalement anéantie. La salle attenante, dite du "cabinet de curiosités" est aussi ravagée à 80%, mais les autres salles ont surtout souffert de la suie et de la chaleur. Les trois premières pièces ne nécessitent que des travaux de restauration et devraient pouvoir rouvrir dans quatre mois.
Au rez de chaussée, la boutique du Prince Jardinier est sens dessus dessous mais rouvrira très vite après de gros efforts de rangements et de nettoyage.
"La volonté des équipes est intacte, confie Louis Albert de Broglie, le propriétaire, ému et prêt à relever le défi. Nous allons rendre à Deyrolle ce que Deyrolle nous a donné depuis 1831 : des exemples de beauté et de merveilleuses images de la Nature. Nous allons rendre hommage à cette famille de naturalistes qui a su émerveiller tant de générations et permettre aux générations futures de profiter de cet endroit magique". Les travaux de rénovation commenceront donc au plus tôt, et l’ensemble de la boutique devrait être ouvert en septembre 2008...

Messages de soutien

Devant la boutique et sur Internet, les admirateurs de Deyrolle manifestent leur effroi et leur soutien aux équipes. Tous racontent la tristesse de voir ces collections parties en fumées et l’espoir de voir Deyrolle renaître de ses cendres, tel un phoenix. Le comédien Gérard Depardieu, client de la maison, est passé samedi en début d’après-midi. "C’est hallucinant, répète-t-il, je suis complètement ahuri. Il n’y a pas de mots, c’est très violent. Le feu est riche en symbole, c’est peut-être le signe d’une renaissance".

DEYROLLE REMERCIE DE TOUT CŒUR LES POMPIERS DE PARIS, QUI ONT PRIS DES RISQUES POUR SAUVER UNE PARTIE DES COLLECTIONS.

Texte et photos : Sonia Buchard

Portfolio

Solitude Désolation Le diorama Une des salles sauvées du feu Deyrolle Toilettage et dépoussiérage au sèche-cheveux Animaux sauvés des flammes L'éléphant en résine prend une douche rue du Bac. Enfin un epu de (...) L'âne est dépoussiéré au sèche-cheveux, dans la rue

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site LA MAISON DEYROLLE  Suivre la vie du site L’INCENDIE DE 2008   ?

site realise par serafi avec spip 1.9.2d + ALTERNATIVES

Creative Commons License