Les phasmes, maîtres du camouflage

par Pompeu Rahola

Les phasmes, alias bâtons du diable, sont connus pour être les rois du camouflage. Ces insectes en effet, ont tout de la brindille, l’allure, la couleur, et même le mouvement qui rappelle celui d’une petite branche agitée par le vent.

Les phasmes, maîtres du camouflageLa plupart des espèces se rencontrent en zone tropicale avec une prédilection particulière pour l’Asie et l’Océanie. En France, il n’existe que trois espèces cantonnées en zone méditerranéenne où il est fréquent d’en voir pour peu que l’on regarde les plantes.

Ce n’est pas la peine de donner une description de ces insectes que n’importe qui reconnaîtra du premier coup d’œil. Leur biologie n’est guère excitante, ce sont des insectes lents, actifs la nuit durant laquelle ils broutent des feuillages de différentes sortes. Beaucoup des espèces se reproduisent par parthénogénèse (les femelles pondent des œufs non fécondés qui donneront des femelles etc…) et le mâle est inconnu. Les femelles pondent leurs œufs isolément en les projetant par un brusque mouvement de l’abdomen. Ces œufs sont toujours durs et munis d’un opercule qui se détache au moment de l’éclosion. Ils ressemblent à des graines autant que les adultes ressemblent à des parties de plantes. La larve évolue par cinq à huit mues successives et son comportement ne diffère en rien de celui des adultes.

A cause de leur mode de reproduction, de leur alimentation facile en captivité et de leur résistance, les phasmes sont devenus des animaux de laboratoire utilisés à de nombreuses expériences, les enfants peuvent également en élever à la maison sans aucune difficulté. On compte de par le monde plus de deux mille espèces de phasmes. A leur propos, il est intéressant de préciser que les phasmes ne sont pas mimétiques, ce terme est très souvent employé à tort pour qualifier des insectes ayant la même couleur que le sol ou la végétation, selon qu’ils vivent sur l’un ou sur l’autre.

Phasme - Insectes ParisEn fait, les phasmes sont homochromes et/ou homomorphes.

L’homochromie est un type de coloration rendant l’individu difficilement discernable dans son milieu. Entrent dans cette catégorie la plupart des phasmes et notamment les phasmes-feuilles ou Phyllies. L’homochromie des insectes est donc un camouflage parfait qui peut se combiner avec des signaux colorés cachés lorsque l’insecte est au repos. Lorsque ce dernier se sent en danger, il exhibe ses couleurs vives et surprend le prédateur le temps pour le phasme pourchassé d’aller plus loin pour se confondre à nouveau avec le substrat. Un autre caractère peut venir augmenter l’efficacité de l’homochromie, c’est l’homomorphie. C’est à dire que l’insecte ne se contentera pas d’avoir une couleur identique au milieu dans lequel il évolue mais sa morphologie générale rappellera des éléments de son décor, là encore, les Phyllies sont championnes !

De nombreux phasmes sont en vente chez Deyrolle.

Portfolio

PHASMES PHASMES PHASMES PHASMES PHASMES

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site LE MAGAZINE  Suivre la vie du site LE BLOC-NOTES DU NATURALISTE  Suivre la vie du site LE MONDE DES INSECTES   ?

site realise par serafi avec spip 1.9.2d + ALTERNATIVES

Creative Commons License